Projet muscial avec Saouli et Conservatoire de Bondy

Leeway Vincent Payen et Souli auront prochainement l’immense honneur de vous présenter « Ça c’est Bondy » : un projet qui rassemble le Conservatoire, Tribute to Hip-Hop (T2H) et les Associations sportives de la Ville de Bondy. C’est notre hymne pour les Jeux Olympiques ! La sortie du clip et d’un flashmob est imminente. Êtes vous prêts à chanter « Ça c’est Bondy » avec nous ?@paris2024officiel

Olivier Laudrain, saxophoniste de talent !

Olivier est saxophoniste Tenor, Alto, Soprano, Baryton et Ewi saxophone Midi.

Il commence le saxophone à l’âge de 15 ans. À 19 ans (1989), il intègre le cycle professionnel de l’école de Jazz et Musiques Afro-Américaine A.R.P.E.J ou il s’initie au Jazz et aux Musiques  Actuelles. Il y est formé intensivement par Michel Goldberg et l’équipe pédagogique d’A.R.P.E.J de 1989 à 1995.

Parallèlement Olivier suit des cours de Piano avec Patrick Villanueva au Conservatoire Hector Berlioz du 10e arrondissement de Paris. Il s’enrichit auprès de nombreux saxophonistes, pédagogues, musiciens, au travers de cours-masterclasses, tels que Bob Mintzer, Georges Garzone, Jerry Bergonzi, Ralph Bowen, Chad Lefkovitz-Brown…

En 1996 Olivier devient musicien professionnel. Quelques années plus tard il rencontre Léandro Guffanti, saxophoniste argentin qui l’aide à se former aux musiques latines et lui ouvre les portes des orchestres de Salsa Parisiens : Édouardo Valses, Roberto Oglesia, Juan Ricardo Santana, Caravan-La Nueva Ola, Peruchin Jr.

Son goût pour l’éclectisme et les musiques improvisées l’amènent à faire le cross-over entre Jazz, Soul, Funk, Pop Rock, Electro, World Musique, Musiques Africaines, Salsa, Musique Brésiliennes, Chansons Française.

Il accompagne sur scène et en studio de nombreux artistes et groupes comme Les Fatals Picards, Chilly Gonzales, Mory Kanté, Péruchin Jr, Arielle Dombasles, Shanna Waterstown, Paris Wonderband, Encore Floyd, Christophe Violland « Tentet au Carré Big Band ».

Olivier participe également à des émissions TV, des musiques de films et des courts métrages. Lors du Téléthon télévisé il joue dans l’Orchestre « Paris Wonderband » dirigé par Laurent Kremer. Il accompagne en prime time des artistes comme Gérard De Palmas, Garou, Patrick Bruel, Thomas Dutronc, Franck Dubosc etc.).

Son saxophone résonne dans des musiques de film,  « Loin du Périph » de Louis Leterrier, musique de Guillaume Roussel,  « De l’Amour sous la haine » de Patrick J. Exenat, Daoouidar Saidali.

Olivier participe au court métrage « Ötes moi d’un doute » de Virginie Bernard, Céline Roubineau, musique: Guillaume Stelly-2012 .

Et bien d’autres participations !

Olivier c’est aussi une voix, à découvrir dans cette interview de 2016 pour New Morning Radio :

Crédit photo Christophe Violland.

Sébastien Maire à la contrebasse !

A l’âge de 6 ans Sébastien s’initie à la pratique musicale à l’école de musique de Vittel. Ses premiers instruments sont l’harmonica puis la trompette. A 15 ans, il achète sa 1ère basse électrique pour jouer dans le groupe du lycée.

Parallèlement, il prend des cours d’instrument et découvre à cette occasion la contrebasse. Le coup de foudre est immédiat.

En 1996 il se présente au Conservatoire de Nancy en contrebasse classique. En 4 ans il obtient le Diplôme de Fin d’Etudes. Un Deug de musicologie en poche il joue dans les bals et fait des rencontres qui seront déterminantes, notamment avec le pianiste Benoit Sourisse.

Il quitte alors le conservatoire pour intégrer le Centre des Musiques Didier Lockwood (CMLD) en 2000. Pendant 2 ans il apprend auprès de la crème des musiciens français et fait encore une fois la rencontre de jeunes musiciens prometteurs, qui pour certains deviendront ses compagnons d’armes pour les années suivantes (Julien Jolly, Pierre Perchaud, Fred Gire…).

Sorti du CMDL, il est directement plongé dans bain en étant sollicité pour différents projets : enregistrements (Perchaud/Jolly/Maire, Atlan, Eva Marchal, Majida El Roumi, Jackson Babinguy, Nicolas Dri 6tet, etc.), concerts (Henry Salvador, Olivier Py, Didier Lockwood, Rhoda Scott, Allan Stocker Memorial Club, Sophie Darly « Soul Game », Nicoletta, etc.), comédies musicales (Les Misérables, Shape ou la Petite Amérique) dans divers styles et formations.

En 2005 il remporte le concours de contrebassiste du Big Band de jazz de la Musique de l’Air, qui jusqu’aujourd’hui a donné des dizaines de concerts en France et à l’étranger et enregistré cinq albums.

Il enseigne actuellement au conservatoire de Mennecy (91) et continue en parallèle à collaborer activement aux projets auxquels il est sollicité : Miss Knife chante Olivier Py, Leeway, Nicolas Dri trio, Soul Game, DAWN, David Fettmann 4tet, Shoplifters, Grande Synthe, Bleu Silex, etc.

Il a au compteur près de 700 concerts dans le monde et une quarantaine d’albums !

Crédit photo Geoffroy Letourneur

Les musiciens de Leeway: Laurian Daire

Laurian Daire commence par le piano classique à l’âge de 11 ans et s’initie rapidement aux musiques actuelles à travers l’écoute des disques des Beatles, d’Herbie Hancock, de Stevie Wonder..

Après une solide formation (1er prix de piano-jazz au Conservatoire d’Issy-les-Moulineaux, études d’harmonie et d’arrangement Big-Band au Conservatoire du 9ème arrondissement de Paris, étude d’écriture et d’orchestration au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés) il devient musicien professionnel en 2001 et enseigne au Conservatoire d’Evry depuis 2002.

La découverte de l’orgue Hammond et de ses fantastiques possibilités sonores le pousse à s’intéresser aux claviers « vintage » : Moog, Wurlitzer, Rhodes, Clavinet deviennent ses instruments de prédilection.

On a pu le voir sur scène et en studio auprès d’artistes très divers comme Imany, Khaled, Calypso Rose, Camille & Julie Berthollet, Alain Chamfort, Gaëlle Buswel, Mr Matt, Jessie Lee & the Alchimists, Robyn Bennett et avec les comédies musicales « Dirty Dancing » et « Bodyguard ». Il participe également à de nombreuses émissions TV (Victoires de la musique, Cérémonie des César, Téléthon…) ainsi qu’à des ciné-concerts avec le Paris Symphonic Orchestra (Ratatouille, Festival des musiques à l’image).

Il est régulièrement sollicité pour son travail d’arrangeur aussi bien en studio que pour le spectacle vivant en travaillant avec Jean & Thomas Bellorini, Pierre Guillois ou l’Orchestre de Chambre de Paris.

Accédez à son site en cliquant sur la photo ci-dessous.

Crédits photos :

Ci-dessus Vincent Legallic.

Photo en tête d’article Thierry Wakx.

Vincent Payen feat. Gaël FAYE

Un beau projet à l’initiative de Vincent qui invite Gaël Faye sur son titre ainsi que les enfants du Conservatoire de Bondy. Une journée de tournage en prime ! Une journée qu’ils n’oublieront pas !

Cours gratuit live youtube !

Vous jouez de la trompette et vous êtes confinés ? Abonnez-vous à la chaine de Vincent et profitez d’un cours gratuit sur les 21 études mais pas que !

RDV en live demain mai à 19h sur la chaine Youtube !!!!!!!!!!!!!!!!

https://www.youtube.com/channel/UCrSYzVe-ZLDk5TmtCVSbmTg/videos